Exploration théâtralo-sonore un tantinet guerrière

Dans Mon solopéra noise Patrick Guionnet met en résonnance des monuments de la culture musicale (comme Petite fleur de Sidney Bechet ou Bohemian Rhapsody de Queen) et l’humble témoignage d’un militaire sahraoui qui exprime sa guerre par le prisme de sa relation au désert.
Aidé de costumes réalisés par Coco Petitpierre et de delay triturés il se jette vocalement et corporellement dans la mêlée pour aboutir à une forme ? un truc ? en tous cas quelque chose qui interloque tout en évoquant une certaine idée de la solitude…

Mon solopéra noise peut être introduit par une déambulation du Skieur Post Atomik.
http://www.patrickguionnet.fr/Le-Skieur-post-atomiK.

Vidéo/montage d’une répétition mars 2018 :